Quand changer le tuyau d’échappement de ma voiture ?

Le système d’échappement joue plusieurs rôles. Il évacue l’air vicié de la combustion de carburant. Il réduit l’émission de gaz polluant. Et il élimine les bruits du moteur. Si les composants comme le silencieux et le bloc catalytique jouent des rôles spécifiques, le tuyau d’échappement fait la jonction entre eux. Mais cela ne veut pas dire que le tuyau est moins important. S’il présente des fuites, des trous ou des rouilles, le tuyau d’échappement doit être remplacé rapidement.

Pourquoi changer le tuyau d’échappement ?

Le pot d’échappement est un système complexe composé de compartiments qui s’étendent du moteur jusqu’à l’arrière de la voiture. Ses composants sont entre autres : le collecteur d’échappement, le capteur d’O2, le pot catalytique, les tuyaux d’échappement et le silencieux. Certains modèles de voitures récents sont équipés de filtre à particules.

L’échappement est sollicité chaque fois que le moteur se met en marche. Il est soumis aux changements de température émanant du moteur. Il subit également à l’accumulation de gaz et de suies qui finiront par l’obstruer. Et enfin, son emplacement l’expose à des chocs mécaniques. Au final, l’échappement s’use et doit être remplacé à un moment donné.

Quand changer le tuyau d’échappement ?

Voici quelques signes qui indiquent que le système d’échappement de la voiture nécessite un entretien ou un remplacement :

  • Des défaillances ont été constatées lors du contrôle visuel du système d’échappement: rouilles, fuites, problème de joints, etc.
  • Des fumées épaisses ou de couleur inhabituelle (noire, blanc, bleu) sortent du pot d’échappement.
  • Des bruits métalliques ou des vibrations se font entendre en dessous du plancher.
  • Le moteur fait des bruits inhabituels.
  • Le moteur perd de la puissance.

Comment remplacer le tuyau d’échappement ?

Le changement d’un échappement défectueux se fait en deux étapes : le démontage de l’ancien échappement et le montage du nouveau. Pour ce faire, le véhicule doit être froid (moteur éteint depuis des dizaines de minutes). Ensuite, il faut mettre la voiture en positon surélevée. Puis il faut commencer par enlever les vis, écrous, colliers et joints qui maintiennent l’ancien échappement en place. La pose du nouvel échappement doit être effectuée avec minutie. Chaque composant doit être installé correctement. La jonction des pièces entre elles doit être bien serrée et étanche.

Précaution à prendre

Il faut noter que le remplacement du système en entier n’est pas forcément la solution. Il faut parfois ne remplacer que les joints ou le catalyseur d’échappement. Il se peut aussi qu’une simple régénération du filtre à particule suffise à donner une seconde vie à l’échappement. Nousrecommandons de faire appel à un professionnel formé pour diagnostiquer votre système d’échappement. Cela permet d’éviter des dépenses inutiles. Cela permet aussi d’éviter l’aggravation d’un problème qu’un particulier n’aurait pas pu détecter.